Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 06:15

http://img.livraddict.com/covers/7/7012/couv30753625.gifUn dicton chinois prétend que " dans chaque famille il y a un livre qu'il vaut mieux ne pas lire à haute voix ". Une femme a rompu le silence. Durant huit années, de 1989 à 1997, Xinran a présenté chaque nuit à la radio chinoise une émission au cours de laquelle elle invitait les femmes à parler d'elles-mêmes, sans tabou. Elle a rencontré des centaines d'entre elles. Avec compassion elle les a écoutées se raconter et lui confier leurs secrets enfouis au plus profond d'elles-mêmes. Epouses de hauts dirigeants du Parti ou paysannes du fin fond de la Chine, elles disent leurs souffrances incroyables : mariages forcés, viols, familles décimées, pauvreté ou folie... Mais elles parlent aussi d'amour. Elles disent aussi comment, en dépit des épreuves, en dépit du chaos politique, elles chérissent et nourrissent ce qui leur reste. Un livre bouleversant, " décapant, à lire de toute urgence pour voir l'importance du trajet que la femme chinoise a dû et doit encore accomplir " (Diane de Margerie, Le Figaro littéraire).

 

 

J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque pour mon challenge ABC 2014 proposé par Nanet : je voulais absolument découvrir un autre roman de Xinran et mon choix s'est porté sur Chinoises, dont j'avais entendu énormément de bien. De plus, il me permet de participer à la session roman non-européen du challenge Jacques a dit de Metaphorebookaddict.

 

J'ai encore passé un excellent moment en découvrant les témoignages de Xinran : cette lecture n'est pas agréable par ses histoires mais est extrêmement bien racontée ! C'est vraiment terrible de se mettre à la place des femmes qu'à rencontré l'auteur : ces histoires sont si horribles, si terrifiantes... à des années lumières de ce que l'on peut vivre en France. C'est une image de la Chine que l'on ne connait pas forcément, surtout aujourd'hui ou elle s'occidentalise beaucoup... Mais ces témoignages qui ne sont pourtant pas si vieux que ça (la génération de mes parents j'imagine - mais pas que !) font vraiment froid dans le dos.

 

L'écriture de Xinran est très agréable : j'apprécie beaucoup la façon dont elle s'adresse clairement à des occidentaux pour nous raconter son histoire. Elle prend le temps de nous expliquer les éléments culturels pouvant nous poser des problèmes de compréhension ou des éléments historiques que nous ignorons.

Peut-être que, du coup, certains lecteurs trouveront qu'elle prend trop de place dans les histoires d'autrui mais, personnellement, j'apprécie beaucoup les précisions qu'elle peut nous apporter. Par contre, c'est vrai que je trouve parfois qu'elle s'accorde beaucoup d'importance dans Chinoises, se mettant un peu trop en avant en nous expliquant à quel point son émission change la vie des femmes ou que le fait de lui parler libère celles que l'on retrouve dans ces témoignages... Ça me dérange assez surtout que je trouve que les vraies héroïnes de ce livre sont ces femmes aux histoires difficiles plutôt que la personne qui nous les raconte.
Mais bon, il n'y a pas de doute à avoir : Xinran est une excellent conteuse, qui sait choisir les bons mots pour nous transmettre beaucoup d'émotion et nous faire comprendre l'enjeux de ces témoignages.
Un recueil à découvrir !

 

 

[les +] Des histoires bien racontées, bien expliquées, pleine d'émotion.
[les -] Une Xinran parfois limite égocentrique.

 

 

Du même auteur :
Funérailles célestes Messages de mères inconnues

Partager cet article

Repost 0

commentaires

isallysun 17/08/2014 02:23

Eh bien, je vais noter Funérailles célestes alors!

Luna 03/01/2015 20:00



Ce livre en vaut vraiment la peine !



isallysun 19/04/2014 15:24

Tu dis que tu voulais absolument découvrir un autre titre de cette auteure. Quel était le premier?

Luna 30/07/2014 11:46



D'elle, j'avais déjà lu Funéraille Céleste (top de chez top) et Messages de mères inconnues...



Alex-Mot-à-Mots 18/04/2014 19:36

J'ai l'impression que l'on apprend pas mal de choses sur les femmes chinoises.

Luna 19/04/2014 15:21



C'est exactement ça : on découvre des chinoises modernes mais aussi celles de campagnes plus reculée... Les mentalités sont parfois très différentes et les échanges d'idées assez intéressant !



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs