Nights & Books

Mercredi 12 mars 2014 3 12 /03 /Mars /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/21/21091/couv21632495.jpg" Je suis née dans la Chine de la misère et des larmes. Petite fille, j'ai souffert et pleuré de bonne heure. J'étais jolie : ce n'est pas un mérite, ce fut une malédiction. Laide et difforme, je n'aurais sans doute pas été mariée de force à l'âge de treize ans ". Choisie pour son exceptionnelle beauté, Chow Ching Lie est contrainte d'épouser l'héritier d'une des plus grosses fortunes de Shanghaï. Elle incarne ainsi, sous le règne de Mao Tsé-Toung, le drame de la femme chinoise et de son asservissement séculaire.
D'un bouleversement à l'autre, Chow Ching Lie est donc soumise à rude épreuve. Heureusement, son don pour la musique la sauve. Envers et contre tout, elle poursuit ses cours de piano et entre au Conservatoire. Artiste et virtuose, elle voit alors s'ouvrir à elle une carrière internationale.

 

 

 

Si il n'y avait pas eu le baby-challenge drame de Livraddict, je ne pense pas que je me serais plongée dans cette lecture : le titre un peu pompeux ne me donnait pas franchement envie de le découvrir ! Mais, en plus de me permettre de re-participer à la session GN + GN du challenge Lire sous la contrainte de Philippe, elle s'est révèlée être une histoire très agréable.

 

Ce qui m'a beaucoup plu dans ce livre, c'est que l'on en apprend beaucoup sur la Chine, ses coutumes mais aussi son histoire. Honnêtement, je ne pense pas que je me souviendrais de tout ce que j'ai appris avec ce livre, mais j'ai été ravie d'en apprendre un peu plus sur ce pays plutôt intriguant dont je ne savais pas grand chose.
J'ai été très touchée par l'histoire de Chow Ching Lie, d'autant plus que l'on sent le vent de révolte que son mariage signifie pour elle mais aussi pour son grand frère et sa petite soeur qui tentent de la sauver de tout ça. D'autant plus que l'on comprend rapidement que tout ça est voué à l'échec vu l'argent et le pouvoir que détient la famille du futur marié... C'est assez horrible cette façon dont l'adolescente est livrée de cette façon à des inconnus, mais, quelque part, j'ai trouvé assez touchante cette façon qu'avait le prétendant à attendre la "bonne" personne avec laquelle il aura envie de faire sa vie. C'est franchement nul que Chow Ching en pâtisse mais il a vraiment le mérite d'essayer de faire le bonheur de la jeune fille.
J'ai également aimé le fait que, sans parler d'amour, un vrai lien unisse ces deux-là. Il y a beaucoup de respect entre eux au final et je trouve que c'est une bonne chose : ils auraient pu se haïr toute leur vie et, au final, ils deviennent une famille plutôt unie. J'ai trouvé ça assez joli.

L'écriture de Chow Ching Lie m'a beaucoup plu : elle raconte avec simplicité et émotion ses évènements de sa vie. Bizarrement, je ne l'ai pas senti en colère, ni heureuse de ces évènements mais on sent qu'elle les a accepté et que tout ça lui a tout de même apporté des bonnes choses. Par contre, personnellement, ça m'a assez agacée de la voir dire toutes les trois pages à quel point elle était/est belle... C'est vrai que c'est une donnée importante dans son histoire, mais bon, sa personnalité ne s'arrête pas là !
Le palanquin des larmes est un roman émouvant à découvrir.

 

 

[les +] Beaucoup de positif dans du négatif, une histoire bien racontée.
[les -] Des exclamations sur la beauté de Chow Ching Lie qui reviennent un peu trop souvent.

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Vendredi 7 mars 2014 5 07 /03 /Mars /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/4/4190/couv64151333.jpgDe nos jours, David Talbot, ancien du Talasmasca transformé en vampire par les bons soins de Lestat, contacte Merrick, une sorcière de la célèbre famille Mayfair, pour aider son ami Louis, celui-là même qui nous avait raconté sa vie dans le fameux Entretien avec un vampire. Il lui demande d'invoquer le fantôme de Claudia, la "fille" de Louis, qui ne peut trouver le repos. Bien que travaillant maintenant pour le Talamasca, Merrick accepte d'aider en secret les deux hommes et entre en communication avec Claudia qui clame son désespoir et demande à Louis de la rejoindre au royaume des morts. Louis part se suicider, non sans avoir préalablement accordé le "don ténébreux" à Merrick. David et Lestat versent leur sang pour ressusciter Louis, mais il leur faudra tous quitter La Nouvelle-Orléans car le Talamasca a eu vent de leurs agissements et les menace...
Ce livre fait la jonction entre Les chroniques des vampires et La saga des sorcières.

 

 

J'ai lu ce livre dans le cadre de la session noire du challenge Bookineurs en couleurs proposé par Liyah mais aussi pour le baby-challenge thriller de Livraddict.
Par le passé, j'avais déjà eu l'occasion de découvrir quelques tomes de la série mais que de manière très décousue : ma médiathèque ne dispose que de quelques tomes et pas forcément des premiers... D'un autre côté la saga étant assez répétitive et pas vraiment suivie, ça se fait très bien ainsi !

En fait, je suis loin d'avoir passé un excellent moment avec ce roman : la narration d'Anne Rice ne me plait pas beaucoup, du coup, mes lectures de ses titres sont généralement assez laborieuses... Le truc qui me dérange chez elle, c'est que je la trouve assez ennuyeuse : y'a énormément de longueurs et le dynamisme n'est pas franchement au rendez-vous. Du coup, je lis ses livres pour connaitre l'histoire mais pas forcément pour le plaisir de la lecture.

J'ai cependant beaucoup apprécié ma rencontre avec Merrick et découvrir les paysages de la Nouvelles Orléans. J'ai également trouvé agréable le fait que ce soit David Talbot qui nous raconte cette histoire : il a une vision assez spéciale de certaines choses, du coup, ça apporte une certaine originalité à l'histoire. J'ai également beaucoup apprécié retrouver des personnages que je connaissais déjà comme Louis et Claudia et découvrir de nouveaux liens entre eux.
L'histoire en elle-même ne m'a pas beaucoup intéressée : elle est plus un prétexte pour nous faire rencontrer Merrick et nous raconter son histoire que pour nous faire vivre des aventures palpitantes. Je ne dis pas non plus qu'elle est inintéressante, juste qu'elle ne m'a pas fait palpiter !
Une histoire agréable mais sans grand intérêt.

 

 

[les +] De jolis décors, des personnages que l'on prend plaisir à retrouver.

[les -] Une histoire prétexte pour nous faire rencontrer Merrick, une écriture ennuyeuse.

 

 

Du même auteur :
Chroniques des vampires tome 1 : Entretien avec un vampire tome 3 : La reine des damnés

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 6 mars 2014 4 06 /03 /Mars /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/2/2571/couv18651172.gifEric Moore a toutes les raisons apparentes d'être heureux : propriétaire prospère d'un magasin de photos et d'une jolie maison dans une petite ville sans problème de la côte Est, il mène une vie de famille épanouie auprès de sa femme Meredith et de son fils Keith, un adolescent de quinze ans. Cet équilibre parfait va pourtant voler en éclats à jamais... Un soir comme les autres, ses voisins demandent à Keith de garder Amy, leur fille de huit ans. Au petit matin, Amy est introuvable. Très vite, l'attention de la police se porte sur Keith et ce dernier, pataud et mal dans sa peau, se défend maladroitement. Du jour au lendemain, Eric devient l'un de ces parents qu'il a vus, à la télévision, proclamer leur foi dans l'innocence de leur enfant. Alors que l'enquête de la police se recentre autour de Keith, Eric doit lui trouver un avocat et le protéger contre les soupçons croissants de la communauté. Mais est-il tout à fait sûr de l'innocence de son fils ? Si Keith était coupable, et s'il était prêt à répéter son geste... Quelle devrait être alors la responsabilité d'un père? Les feuilles mortes est le récit d'une confiance brisée et celui des efforts héroïques d'un homme pour retenir coûte que coûte les liens qui l'unissent à tous ceux qu'il aime.

 

 

J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque dans le cadre de la session noire du challenge Bookineurs en couleurs de Liyah mais aussi dans celui de la session adjectif du challenge Jacques à dit de Metaphorebookaddict.
J'ai vraiment passé un très bon moment avec Les feuilles mortes : j'ai été assez bluffée par cette histoire !

L'histoire en elle-même n'est pas forcément exceptionnelle : il y a d'autres livres qui traitent du même sujet, mais celui-ci à vraiment le mérite de bien le faire et d'une manière très originale. Ce qui est très bien fait dans ce livre, c'est que l'on passe par toutes les émotions possibles tantôt en étant convaincu de l'innocence de l'ado, tantôt en doutant de Keith. Cette dualité m'a beaucoup plu, d'autant plus qu'elle est exprimée par le père de Keith, et que l'on sent que, même si il a confiance en son fils, il ne le comprends pas toujours et du coup, quand toutes les preuves s'accumulent autour de lui, il a du mal à ne pas se poser les questions qui fâchent... C'est assez horrible comme situation, mais, personnellement, je l'a trouve plutôt juste : ce n'est pas parce qu'on aime quelqu'un qu'on ne peut pas se poser certaines questions quand tout devient sombre et semble aller dans le même sens...
La fin m'a beaucoup plu : bizarrement même si ça ne se termine pas très bien, il y a beaucoup d'espoir dedans et de compréhension. Personnellement, je trouve ça positif et ça me plait beaucoup.

Le personnage d'Eric m'a bien plu même si certains de ses côtés m'ont dérangée notamment du point de vue de sa relation avec son fils. Je trouve qu'ils sont passés à côté de beaucoup de choses tous les deux et que c'est dommage.
Keith m'a beaucoup aimé par certains côtés : il connait les regrets de son père vis à vis de lui et arrive à passer plutôt outre. Personnellement, ça m'a impressionnée : on ne dirait pas forcément comme ça, mais il doit avoir énormément de caractère pour ne pas se laisser abattre par tout ça...

L'écriture de Thomas H. Cook est très agréable : Les feuilles mortes est un roman plutôt court mais beaucoup de choses s'y passent. C'est dynamique, bien écrit et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en découvrant cette histoire !
Un thriller que je vous recommande chaudement.

 

 

[les +] Une histoire intéressante et bien menée, une écriture agréable.

[les -] ...

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Samedi 1 mars 2014 6 01 /03 /Mars /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/49/49098/couv34883131.jpgUne ritournelle lancinante trotte dans la tête de Kay? D'où vient-elle ? Que signifie-t-elle ? Pourquoi l'obsède-t-elle à ce point ? En plongeant dans ses souvenirs, la jeune femme revoit une scène un peu floue, lorsqu'elle était enfant, dans la propriété des Carrington où elle a grandi. Depuis, Kay a épousé Peter, l'héritier de la famille. Mais des soupçons planent sur son époux à propos de la disparition d'une jeune fille et a mort accidentelle de son ex-femme, retrouvée noyée dans la piscine, Peter est emprisonné... Convaincue de son innoncence, Kay se lance sur la piste de cette musique sans savoir qu'elle recèle un secret très dangereux - pour elle, et pour lui.

 

 

 

 

Et dire que je trouvais le mot de cette session du challenge Un mot, des titres de Calypso difficile... "Chanson" n'était visiblement rien à côté de ce qui m'attend avec "livre" ;) Ah, et par coïncidence, Cette chanson que je n'oublierais jamais me permet également de participer à la session noire du challenge Bookineurs en couleurs de Liyah !

Je suis assez déçue par cette lecture : des Mary Higgins Clark, j'en ai lu beaucoup quand j'étais petite mais, plus je grandis et m'ouvre à d'autres auteurs policiers et plus je trouve ses textes un peu fade. Personnellement, je trouve que celui-ci à particulièrement mal vieilli et à un petit côté assez irréalisable avec sa bourgeoisie américaine et ses idées préconçues : j'ai trouvé cette situation assez désuète, peu moderne, plutôt prout-prout et vraiment trop lointaine du monde d'aujourd'hui que l'on pourrait connaître. Pour le coup, il m'a fait assez penser à un épisode des Feux de l'amour dans son ambiance et sa narration...


C'est vraiment tout un ensemble qui me fait dire ça vu que j'ai également trouvé l'écriture de l'auteure assez ronflante : c'est sans doute habituellement le cas également, mais c'est la première fois que ça me choque autant. J'ai trouvé l'ambiance très lourde et pesante mais aussi pleine de fioriture alors qu'au final Mary Higgins Clark à une écriture plutôt fluide et agréable. Il y a vraiment une dualité très étrange dans son écriture : dans ce roman, je l'ai ressenti aussi désagréable qu'intéressante.

Par contre, je dois reconnaitre que ce roman se lit vraiment très bien : les pages se tournent vraiment toutes seules ! Bon, il est vrai aussi que j'ai un peu lu l'histoire en diagonale vu que le ton me déplaisait beaucoup...


Et puis, il faut dire que le personnage de Kay ne m'a pas particulièrement plu : elle m'a agacée à ne jamais baisser les bras, à toujours rester optimiste. Dans la vie, il y a forcément des moments où l'on va moins bien et ce, même si on ne le fait pas paraitre aux autres : dans Cette chanson que je n'oublierais jamais, lors de certains chapitre, c'est la jeune femme qui nous raconte sa vision des choses et je trouve dommage que l'on ne la sente pas plus abattue dans ces moments-là. Non pas parce que j'aurais pris plaisir à la voir souffrir mais parce que, pour le coup, elle m'a fait un peu penser à un robot.
Les autres personnages ne m'ont pas particulièrement plu, ils n'apportent pas grand chose à l'histoire et n'en prennent pas vraiment part non plus. Même le personnage de Peter reste assez superficiel alors qu'il est omniprésent dans tout le roman.

Personnellement, j'aurais un peu de mal à vous conseiller Cette chanson que je n'oublierais jamais, mais ce roman est plutôt bien noté sur Livraddict, donc bon...

 

 

[les +] Une écriture intéressante.

 [les -] Une ambiance un peu prout-prout, une héroïne à l'humeur toujours égale...




Du même auteur :

Ne pleure pas ma belle Nous n'irons plus au bois

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Vendredi 21 février 2014 5 21 /02 /Fév /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/116/116218/couv11464899.jpgAu début, c'est un conte au Pays du Soleil Levant, une histoire d'amour à la vie à la mort. En 1920, le Japon s'ouvre à l'Occident et dans les rues le complet-veston remplace le Kimono. Deux riches familles, attachées à la puissance des traditions comme à la modernisation du pays, renforcent leur alliance en promettant leurs enfants l'un à l'autre, avant même qu'ils voient le jour.
Fidèles à cette parole donnée, Yuki et Takahito vont grandir fiancé avant l'heure, amis avant d'être amoureux, préparés à la naissance d'une passion qu'ils ont le désir et le devoir d'éprouver.
Mais autour d'eux, bientôt, la planète perd pied. Ils n'ont pas vingt ans quand la crise de 29 secoue tragiquement le Japon, le précipitant dans la rancœur, et la névrose du repli. Les nationalistes relèvent la tête, réclamant la peau de ces dirigeants vendus à l'étranger, ayant bradé leurs valeurs éternelles pour le mirage d'un progrès fatal.
Peut-être fatale aussi, la promesse qui lie bon gré mal gré ces deux jeunes gens moins bien accordés que leurs familles n'espéraient : Takahito est devenu un patriote cruel, jaloux, exalté par un désir de conquête ; Yuki, une brillante et belle étudiante, émerveillée par la vieille Europe. Et quand, se croyant libérée de sa promesse, elle part vivre en France, le cauchemar ne tarde pas à sonner à sa porte - il a le fin sourire de Takahito.

 

Ma mère avait emprunté ce livre à la bibliothèque pour elle. Le résumé étant plutôt sympa, je voulais également le lire. Au final, je trouve que l'histoire et le résumé sont très différents ce qui gâche un peu l'histoire qu'on y découvre...

En effet, je trouve que ce résumé donne l'impression que Yuki part rapidement vivre en France alors qu'au final, ça ne représente que moins d'un quart du livre, un peu moins d'une cinquantaine de pages donc... Et du coup, tout va très très vite et les trois quarts du bouquin sont racontés dans ce résumé. Autrement dit, il ne nous manque que la chute dans celui-ci pour connaitre toute l'histoire des promis... Ce que personnellement, je trouve très dommage.

Pourtant, l'histoire est très agréable et intéressante. J'ai beaucoup aimé découvrir l'évolution du Japon en une génération à travers les mots de Eun-Ja Kang. On sent tout ce qu'elle implique et a quel point cela peut déranger certains de ses habitants... L'ambiance devient assez tendue par moment ce qui nous en dit parfois un peu long sur ce qu'il va ensuite se passer.

La vraie richesse de cette histoire, ce sont vraiment les personnages et notamment l'ouverture d'esprit de Yuki. Elle a vraiment une mentalité très "européenne", très ouverte, mais aussi très traditionnelle : elle ose franchir certaines limites, mais elle continue à respecter certains souhaits de sa famille. Son amitié avec la jeune Geisha m'a également beaucoup touchée : c'est agréable de s'apercevoir qu'elle s'intéresse réellement aux personnes mais pas qu'à ce qui les entourent.

Hannah est également une personne que j'ai trouvé très touchante, très agréable et très sympathique. Par contre, je dois dire que sa relation avec Yuki, petite, m'a un peu dérangée : je ne l'ai pas trouvé très saine... Elle a franchi des limites que je trouve difficilement concevable, surtout en son rôle de nourrice. Mais bon, chacun ses choix.

Eun-Ja Kang a une écriture agréable mais qui manque parfois un peu de chaleur... Ce n'est pas que son texte est trop descriptif mais plutôt que le ton est parfois très froid. Mais bon, il faut dire aussi que l'histoire n'est pas particulièrement heureuse, ce qui n'aide pas franchement a avoir un ton enjoué !

Les promis est une découverte agréable :)

 

 

[les +] Des personnages touchants, un décor intéressant.
[les -] Un résumé qui en dit beaucoup trop, un ton assez froid.

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres[A-D][E-H][I-L][M-Q]|R-Z] [PAL]

[PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Lecture du moment

http://img.livraddict.com/covers/98/98096/couv43833145.gif

Je suis aussi sur...

http://www.sgfe-cambodia.com/wp-content/uploads/2011/01/facebook.png

 

http://idata.over-blog.com/2/04/94/95/LIVRADDICT-LOGO.png

 

http://a0.img.v4.skyrock.net/a0f/kheradon/pics/2120446915_2.jpg

Mon profil sur Babelio.com
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés