Nights & Books

Mardi 10 juin 2014 2 10 /06 /Juin /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/127/127150/couv24346056.jpg4B, c'est le voisin dit "le connard sexy" de Jaja. Cette scène bonus est relatée de son point de vue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça fait un petit moment que je vois les Edibitch un peu partout sur les blogs littéraires, alors, forcément avec un nom pareil et ma curiosité légendaire, il fallait que j'en sache un peu plus ! En farfouilllant sur leur site, je suis tombée sur cette courte nouvelle, gratuitement téléchargeable : il ne m'en fallait pas plus pour me laisser tenter ;)

 

En fait, 4B est la scène bonus de leur série phare, les Bora-Bora's Bitches. Du coup, ce n'est pas forcément une idée en or de la lire sans avoir lu le reste de la série : c'est assez perturbant même si c'est quelque chose que je fais assez régulièrement ! Du coup, on ne comprend pas forcément qui sont les personnages ni pourquoi ils agissent de cette façon... Personnellement, ça ne m'a pas gênée plus que ça : au moins, on est tout de suite dans l'ambiance !

 

Du coup, en 6 pages, je n'ai pas grand chose à vous dire. A part que Lee ne manque visiblement pas de caractère et que je serais ravie d'en savoir un peu plus sur elle !

Et je confirme le résumé, 4B est visiblement un gros co**ard --'

 

L'écriture de Jacinthe Nitouche est dynamique, sans faux-semblants, ni pincettes : je trouve très agréable cette façon qu'elle a de nous emmener droit au but sans tenter de nous ménager ! Elle m'a donné très envie de découvrir Bora-Bora's Bitches ;)

Une mise en bouche qui donne envie de découvrir davantage cet univers !

 

[les +] Un ton direct, une écriture agréable, des personnages au caractère bien trempé.
[les -] Connaitre déjà la série est plus confortable pour découvrir cette nouvelle.

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 26 avril 2014 6 26 /04 /Avr /2014 08:15
 
Chronique d'avril 2011
http://img.livraddict.com/covers/18/18527/couv58057128.jpgLa petite ville de Bon Temps a retrouvé un semblant de calme. La jeune télépathe Sookie Stackhouse partage son temps entre le bar où elle travaille et son bien-aimé vampire, Bill Compton. Mais lorsqu'on s'en prend à elle, elle n'a d'autre choix que de pactiser avec la communauté vampire, et part mener l'enquête à Dallas sur la disparition d'un des leurs, au péril de sa vie.
 
 
 
 
 
 


Ce deuxième tome m'a donné envie de lire la suite : il est beaucoup plus dans le ton de ce que je recherche comme lecture. Y'a beaucoup plus d'action et moins de sexe. Cool !
 
Les affaires policières s'enchainent à bon rythme et sont facilement et rapidement résolues, peut-être même un peu trop vite. Bien sur, Sookie se retrouve quand même dans des situations charnelles et sensuelles, fatalement. Et c'est bien dommage : pour une samaritaine "pure" c'est pas de bol. Son personnage est assez contradictoire, j'ai envie de savoir comment elle va évoluer.
 
Les relations entre les différents personnages se développent beaucoup plus, on commence à mieux les connaitre et mieux les comprendre. De réels liens de confiance s'instaurent entre Sookie et les vampires.
Les autres personnages nous laissent aussi entrevoir un peu plus de leur personnalité. On découvre un Bill jaloux à l'excès (mais comment fait-elle pour le supporter ?), Eric manipulateur (mais ça lui va bien...), Jason casé (j'en suis la première étonnée...)... Bref, il me semble que la saga peut nous laisser entrevoir de belles surprises !
 
Je ne dirais pas que je suis entièrement enchantée ou sous le charme, mais ce deuxième tome des aventures de Sookies et de ses amis les vampires.
Ce deuxième tome fait monté d'un cran cette saga. A suivre !
Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 24 avril 2014 4 24 /04 /Avr /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/122/122433/couv55437207.jpgFace à la colère des villageois et à l'incompréhension d'Aaricia qui semble se faire à l'idée que Thorgal est bel et bien mort, Louve décide de s'enfuir et de s'installer dans la forêt. Pas facile de survivre seule alors qu'une cruelle et effrayante créature nommée Crow est à vos trousses ! Qui est cette mystérieuse chasseresse ? Qui est ce bûcheron muet qui apporte à Louve une aide providentielle avant de disparaître ? Jusqu'où ira le fourbe Lundgen ? Autant de questions que pose ce 1er tome d'un nouveau cycle des aventures de Louve.

 

 

 

 

 

 

Comme la plupart des Thorgal, celui-ci ne sera pas resté bien longtemps dans ma PAL (enfin, je dis ça, mais y'en a un qui y traine depuis plusieurs mois...). Il faut dire aussi que Louve à toujours été l'une de mes chouchoutes de la série, même, je me perds un peu dans la série qui porte son nom...

 

En fait, je crois que le problème est qu'il y a un peu trop de série autour de l'univers de Thorgal en ce moment et que, du coup, je me perds dans cette densité : a chaque nouveau tome, j'ai un peu de mal à me remémorer l'histoire précédente même si j'avais adoré celle-ci... Je suis peut-être la seule, mais ça m'embête un peu de "gaspiller" à chaque fois les 5-10 premières pages à remettre les épisodes dans l'ordre et des noms sur des têtes.


Cela dit, j'ai trouvé Crow particulièrement bien mené : je crois bien que c'est l'un de mes épisodes préférés de cette saga pour le moment d'ailleurs. Il faut dire aussi que j'ai particulièrement apprécié l'importance que prennent les relations entre les différents personnages dans ce tome. On sent que la disparition de Thorgal et sa mort supposée les divise : entre Louve qui est persuadée qu'il est toujours vivant notamment, et sa mère, qui semble en avoir marre de croire à son retour et semble décidée à tirer un trait sur lui... Lisant les autres séries parallèles, je sais ce qui se passe et du coup, je sais de quel côté je suis, laissant la jeune femme prendre les traits d'une traîtresse même si elle a d'excellentes raisons.
J'ai également trouvé la place laissée aux villageois très intéressante : ils ont un vrai rôle dans cette histoire et ils apportent vraiment une originalité à l'histoire. Ils ont beau être fidèle à eux même, je trouve qu'ils apporte un peu de renouveau a l'histoire...

Par contre, j'ai eu un plus de mal avec la fin de la bande-dessiné : celle-ci fait beaucoup référence au premier tome de la saga - Raïssa - dont je ne me souviens pas grand chose. Donc je suis un peu perdue par les révélations qui s'y font : je voulais y jeter un coup d'oeil pour remettre les choses en place, mais j'ai totalement oublié !

 

La narration de ce tome est très agréable : je trouve qu'elle laisse une grande place aux émotions ce qui est très agréable. Il me semble que, du coup, l'on se plonge d'autant plus facilement dans l'histoire surtout quand, comme moi, on est tombé dans les aventures du viking tout petit ! ;)
Les illustrations sont également très belles !

Un tome assez captivant :)

 

 

[les +] Une histoire qui prend une dimension particulière par ses personnages et leur lien, une projection directe dans l'histoire, une narration et des illustrations agréables.
[les -] Un premier tome un peu lointain, donc des liens qui m'ont paru flou...

 

 

De SURHENKO :
  Les mondes de Thorgal - La jeunesse tome 1 : Les trois soeurs Minkelsönn

Les mondes de Thorgal - Louve tome 1 : Raïssa tome 2 : La main coupée du dieu Tyr tome 3 : Le royaume du chaos
De YANN :

  Les mondes de Thorgal - La jeunesse tome 1 : Les trois soeurs Minkelsönn Le marsupilami tome 3 : Mars le noir

Les mondes de Thorgal - Louve tome 1 : Raïssa tome 2 : La main coupée du dieu Tyr tome 3 : Le royaume du chaos

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 avril 2014 2 22 /04 /Avr /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/8/8263/couv38963284.jpgL’invention d’Hugo Cabret est un livre d’une originalité profonde, où les images ont la même importance narrative que les textes.
L’expression « roman graphique » semble avoir été forgée pour lui. Sur les 533 pages qui le composent, seule 182 sont véritablement du texte, le reste est composé d’images au crayon, dessinées par l’auteur, ou de photographies noir et blanc d’époque. L’intelligence de l’auteur est de ne pas limiter leur rôle à la restitution d’un Paris devenu mythique, celui de cette Belle époque, où le cinéma s’invente, où la modernité s’affirme dans les arts comme dans les sciences. Ici les images ne sont pas illustratives, elles sont narratives. Il faut les lire et les faire sienne comme les mots d’un texte. Elles sont dans les mailles d’une histoire.
A sa manière Brian Selznick amplifie le travail entamé il y a longtemps par Chris Van Allsburg. Mais ce qui aurait pu n’être qu’une manière, une astuce formelle de plus, charpente ici une histoire passionnante, énigmatique, laissant place à l’imaginaire, tout en ce faisant un bel hommage à des artistes comme Georges Méliès.

Livre ouvert, il s’offre, à notre époque qui s’affirme comme celles des images, comme un moyen étrange, peut-être inédit, mais certainement d’une indispensable initiative, de ne plus limiter la lecture aux mots et de l’étendre aux images.

 

 

La petite soeur ayant détesté le film au cinéma, je ne pensais pas qu'un jour je prendrais le temps de découvrir cette histoire. Mais bon, le livre faisant parti du baby-challenge jeunesse je me suis lancée et... la découverte est franchement très bonne ! Il me permet également de participer à la session café du challenge gourmand proposé par  Titepomme.

 

J'ai trouvé le format du livre très original : il y a énormément d'illustrations et celle-ci font toutes avancer l'histoire. Ça en deviendrait presque une bande dessinée vu leur importance : en les zappant, on pourrait presque louper un moment important de l'histoire ou mal comprendre ce qu'il suit... Au final, ce petit pavé de 500 pages se lit très vite !
L'histoire en elle-même m'a également bien plu : j'ai bien aimé ce monde d'horloger et d'automatisme. Ça à un petit côté à la Carlos Ruiz Zafon que je ne pouvais qu'apprécier (sans les trucs bizarres fantastiques cela dit !).
J'ai également beaucoup apprécié le côté réel de l'histoire avec ces personnages ayant réellement exister (Georges Méliès) et de ces films d'une autre époque dont je n'avais jamais entendu parler (pas taper !) et que j'ai bien envie de regarder maintenant...

Le personnage d'Hugo m'a bien plu : il est vraiment dégourdi ce môme ! Et n'a peur de rien. C'est agréable de suivre un personnage comme lui, qui n'a plus rien à perdre : il fait vite avancer l'histoire avec beaucoup de curiosité et d'émotion.
Isabelle m'a moins plu : je ne saurais pas dire exactement quoi mais il y a quelque chose que je n'ai pas senti chez ce personnage. Elle est assez instable et immature en fait et je crois que c'est ce qui m'a assez dérangée chez elle. C'est d'autant plus dommage qu'elle est pourtant très sympathique comme jeune fille.
De la même façon, je n'ai pas non plu apprécié le personnage de Méliès qui a globalement le même caractère que celui de sa petite fille. Mais j'ai trouvé intéressant son côté tourmenté qui donne une dimension supplémentaire à l'histoire même si il reste très difficile à comprendre.

 

L'écriture de Brian Selznick est très agréable, tout en simplicité et en finesse. Il n'en dit pas beaucoup, laissant une grande place à l'émotion à travers ses illustrations, mais c'est largement suffisant. J'ai apprécié la fluidité de sa narration qui nous fait dévorer son livre sans pouvoir nous arrêter... Pour le coup, j'ai bien envie de regarder le film maintenant !
L'invention de Hugo Cabret est vraiment un chouette bouquin à découvrir.

 

 

[les +] Un livre surprenant et original, une histoire intéressante et bien racontée.
[les -] Quelques personnages un peu énervants.

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 18 avril 2014 5 18 /04 /Avr /2014 08:15

http://img.livraddict.com/covers/7/7012/couv30753625.gifUn dicton chinois prétend que " dans chaque famille il y a un livre qu'il vaut mieux ne pas lire à haute voix ". Une femme a rompu le silence. Durant huit années, de 1989 à 1997, Xinran a présenté chaque nuit à la radio chinoise une émission au cours de laquelle elle invitait les femmes à parler d'elles-mêmes, sans tabou. Elle a rencontré des centaines d'entre elles. Avec compassion elle les a écoutées se raconter et lui confier leurs secrets enfouis au plus profond d'elles-mêmes. Epouses de hauts dirigeants du Parti ou paysannes du fin fond de la Chine, elles disent leurs souffrances incroyables : mariages forcés, viols, familles décimées, pauvreté ou folie... Mais elles parlent aussi d'amour. Elles disent aussi comment, en dépit des épreuves, en dépit du chaos politique, elles chérissent et nourrissent ce qui leur reste. Un livre bouleversant, " décapant, à lire de toute urgence pour voir l'importance du trajet que la femme chinoise a dû et doit encore accomplir " (Diane de Margerie, Le Figaro littéraire).

 

 

J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque pour mon challenge ABC 2014 proposé par Nanet : je voulais absolument découvrir un autre roman de Xinran et mon choix s'est porté sur Chinoises, dont j'avais entendu énormément de bien. De plus, il me permet de participer à la session roman non-européen du challenge Jacques a dit de Metaphorebookaddict.

 

J'ai encore passé un excellent moment en découvrant les témoignages de Xinran : cette lecture n'est pas agréable par ses histoires mais est extrêmement bien racontée ! C'est vraiment terrible de se mettre à la place des femmes qu'à rencontré l'auteur : ces histoires sont si horribles, si terrifiantes... à des années lumières de ce que l'on peut vivre en France. C'est une image de la Chine que l'on ne connait pas forcément, surtout aujourd'hui ou elle s'occidentalise beaucoup... Mais ces témoignages qui ne sont pourtant pas si vieux que ça (la génération de mes parents j'imagine - mais pas que !) font vraiment froid dans le dos.

 

L'écriture de Xinran est très agréable : j'apprécie beaucoup la façon dont elle s'adresse clairement à des occidentaux pour nous raconter son histoire. Elle prend le temps de nous expliquer les éléments culturels pouvant nous poser des problèmes de compréhension ou des éléments historiques que nous ignorons.

Peut-être que, du coup, certains lecteurs trouveront qu'elle prend trop de place dans les histoires d'autrui mais, personnellement, j'apprécie beaucoup les précisions qu'elle peut nous apporter. Par contre, c'est vrai que je trouve parfois qu'elle s'accorde beaucoup d'importance dans Chinoises, se mettant un peu trop en avant en nous expliquant à quel point son émission change la vie des femmes ou que le fait de lui parler libère celles que l'on retrouve dans ces témoignages... Ça me dérange assez surtout que je trouve que les vraies héroïnes de ce livre sont ces femmes aux histoires difficiles plutôt que la personne qui nous les raconte.
Mais bon, il n'y a pas de doute à avoir : Xinran est une excellent conteuse, qui sait choisir les bons mots pour nous transmettre beaucoup d'émotion et nous faire comprendre l'enjeux de ces témoignages.
Un recueil à découvrir !

 

 

[les +] Des histoires bien racontées, bien expliquées, pleine d'émotion.
[les -] Une Xinran parfois limite égocentrique.

 

 

Du même auteur :
Funérailles célestes Messages de mères inconnues

Par Luna - Publié dans : Nights & Books - Communauté : Membres de Livraddict
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres[A-D][E-H][I-L][M-Q]|R-Z] [PAL]

[PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Lecture du moment

http://img.livraddict.com/covers/98/98096/couv43833145.gif

Je suis aussi sur...

http://www.sgfe-cambodia.com/wp-content/uploads/2011/01/facebook.png

 

http://idata.over-blog.com/2/04/94/95/LIVRADDICT-LOGO.png

 

http://a0.img.v4.skyrock.net/a0f/kheradon/pics/2120446915_2.jpg

Mon profil sur Babelio.com
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés