Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2022 6 28 /05 /mai /2022 05:00

 

 

 

 

 

Scottish Temptation
Sophie HAMAUD

Harlequin - 2022
Ebook (epub) - 218 pages

 

 

 

 

  

 

La vie d'Abbie à Darmouth est parfaite telle qu'elle est, merci bien ! Son travail de fleuriste et son quotidien sans histoires la comblent depuis toujours. Alors pourquoi vouloir en changer ? Malgré tout, ce n'est pas l'avis de ses sœurs et de sa meilleure amie. Elles rêvent qu'Abbie s'intéresse enfin à autre chose qu'aux bulbes et aux bourgeons de ses fleurs chéries. Et leur souhait semble miraculeusement s'exaucer lorsque l'énigmatique William Arcorn débarque au village. Grand, le costume deux pièces ajusté sur un corps de rêve, le regard fier Abbie en est convaincue : cet homme ne laisse présager rien de bon ! Pourtant, elle doit bien l'admettre : ce bel Écossais provoque chez elle des sensations aussi violentes qu'inconnues

 

 

J'ai été très déstabilisée par ce livre. Clairement, je ne m'attendais pas à ça et, pendant toute ma lecture, j'ai eu l'impression de nager entre deux eaux. Ce qui m'a tant perturbée, c'est le cadre spatio-temporel. Tout dans la vie d'Abbie donne l'impression qu'elle vient d'une autre époque. Elle vit dans un petit village où tout le monde se connait, s'attache à faire les petites boutiques, à aller au marché, se déplace à pieds ou à vélo, parle poliment, va à des réceptions… Cette atmosphère est difficile à expliquer mais, au début du livre, j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver à un autre siècle. Voir apparaître des téléphones portables, une Porche, un supermarché ou encore une minirobe m'a donc laissée assez perplexe tant ça ne collait pas l'image un peu désuète que je m'étais faite de ce roman. Pour être franche, ce côté double ambiance ne m'a pas séduite : j'apprécie les choix un peu plus tranchés qui ne laissent pas le doute s'installer. Pour le coup, j'aurais préféré que l'on soit totalement à une autre époque ou, à l'inverse, que l'auteure accentue davantage encore les différences entre Abbie et ce que la plupart des lecteurs ont choisi comme vie.

De même, je n'ai pas été charmée par cette relation qui naît entre Abbie et William. Je l'ai trouvée relativement classique et trop rapide, ne collant pas à la personnalité un peu vieux jeu et bourgeoise des personnages (mais c'est sans doute moi qui fait maintenant dans le cliché). Ils sont plutôt mignons tous les deux mais ils ne m'ont pas fait rêver. Il est possible que ce soit également dû aux rebondissements autour de leur histoire d'amour : ceux-ci ne m'ont pas vraiment plu. En effet, je les ai davantage trouvés tirés par les cheveux que crédibles : les réactions des uns et des autres m'ont semblées tellement exagérées que je n'y ai pas du tout cru. Cela dit, la fin est plutôt jolie.

 

Même si j'ai trouvé Abbie sympathique, elle m'a relativement laissée de marbre. Je crois que c'est notamment dû à cette atmosphère entre deux époques qui flotte autour d'elle. Il faut dire que son personnage (les autres aussi d'ailleurs) reste assez superficiel et donc plutôt cliché. Cela dit, elle est touchante et j'ai apprécié la délicatesse ainsi que l'innocence qu'elle dégage. J'ai également apprécié son lien fort avec ses deux sœurs, Margaret et Moira.

De la même manière, je suis restée assez insensible au charme de William. Pour le coup, il est vraiment le cliché du nouveau beau-gosse fortuné qui débarque de la ville. Certes, il est charmant mais, pour le coup, il fait vraiment photo sur papier glacé d'un magazine. Je crois également que j'ai été déçue que le titre et le résumé accentuent le fait qu'il soit écossais comme étant presque exotique alors que, finalement, l'histoire se passant en Écosse, tous les personnages le sont également.

Même si elles pourraient finalement être les plus amusantes, j'ai trouvé qu'Alice et Eliza mettaient assez en péril la crédibilité de cette histoire. Pour le coup, elles sont tellement à côté de la plaque qu'elles en paraissent un peu bêtes alors que c'est probablement tout le contraire.

 

C'était la première fois que je découvrais l'univers de Sophie HAMAUD et, si je n'ai pas été séduite par son histoire, j'ai trouvé son écriture très agréable. J'ai aimé sa narration tout en finesse, joliment traditionnelle, simple et plutôt dynamique. Dans la bibliographie en quatrième de couverture, Harlequin met en avant le fait que Sophie HAMAUD soit scientifique et ingénieure ce qui ne m'a pas franchement étonnée : l'organisation carrée et logique qu'on nous y apprend dans ces écoles (bon, ça n'a pas trop fonctionné avec moi !) se retrouve parfaitement dans la narration de cette histoire.

Une lecture agréable mais pas toujours crédible.

 

 

[les +] Une histoire plutôt mignonne.
[les -] Entre deux époques, pas toujours crédibles.

 

 

Lu dans le cadre de :


Service presse - Harlequin (Netgalley)
Challenge Netgalley 2022

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs