Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2021 4 15 /04 /avril /2021 05:00

 

 

  

 

 

À la poursuite de Zoé
Nick ALEXANDER

Amazon crossing - 2020
ebook - epub - 351 pages

 


 

 

 

 

Sept ans après la disparition de sa sœur, Jude se lance à sa recherche. Son but : réunir sa famille brisée et comprendre pourquoi Zoé est partie sans laisser de traces. Pour cela, il doit découvrir ce qu'il s'est passé lorsqu'ils étaient enfants, ce jour où tout a basc.ulé.

C'était une belle journée, la première depuis le divorce de leurs parents. Alors qu'elle venait de faire un tour de manège à la fête foraine avec lui, Zoé a brusquement cessé d'adresser la parole au nouveau compagnon de leur mère. Bien que très amoureuse de cet homme, le soupçon a envahi Mandy et la famille n'a pas tardé à voler en éclats.

Aujourd'hui, Jude est prêt à tout pour retrouver sa sœur, mais il sait que leur avenir dépend de la vérité sur ce mystère. Dans une famille rongée par un secret enfoui depuis des années, les blessures peuvent-elles guérir un jour ?

 

 

Clairement, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en me lançant dans cette lecture. Ou, plutôt, j'étais totalement à côté de la plaque ! Avec ce titre, je m'attendais à découvrir un thriller mais j'étais assez loin du compte même si quelques ficelles du genre sont belle et bien présentes dans À la poursuite de Zoé. Au final, je ne saurais dans quoi ranger ce livre mais j'en ai apprécié l'enquête et les questions qu'il nous fait nous poser.

 

J'ai trouvé l'ambiance de ce livre assez étrange :  sans être pour autant étouffante, elle m'a mis mal à l'aise. Il y a beaucoup de silences et d'incompréhensions entre les personnages et cela donne une atmosphère assez lourde. Je ne savais pas trop où me mettre tant les points de vue divergent et nous empêche donc de se faire notre propre idée des évènements. Clairement, ce n'est qu'en rencontrant Zoé (et encore !) que l'on arrive à avoir un peu plus de clarté sur tout ça. 

Je pense également que l'environnement y est beaucoup dans cette ambiance dérangeante. En cherchant sa sœur, Jude et sa copine Jessica, nous entraînent dans des endroits peu reluisants et à la rencontre de personnes mal-en-point. Clairement, je ne suis pas à l'aise avec les témoins du passage de Zoé que l'on rencontre : ces personnes sont trop éloignées de mon mode de vie pour que je puisse m'identifier à elles et certains aspects de leur vie me font un peu peur. Sans compter que Jude, avec l'abandon de sa sœur, a développé quelques troubles psychologiques. Je sais que dans la vraie vie, les "gens normaux" n'existent pas, mais là, ça fait beaucoup trop de personnages avec des problèmes pour moi.

De même, je pense que la multitude des combats perçue dans ce livre joue également sur cette étrange atmosphère : LGBT, cause animale, racisme, droit des enfants... Tous sont importants, tous sont intéressants mais tous ensemble, cela donne une impression combative presque agressive au roman. Sans compter que Jude, Zoé et Scott ont beaucoup de colère en eux ce qui a sans doute accentué ce trait.

J'ai vraiment ressenti ce malaise assez profondément en moi et c'est pour ça que j'insiste tant sur cette facette du roman... Et pourtant, je n'imagine pas cette histoire sans cet aspect : au vu des choses qui y sont décrites, cela ne pourrait être autrement. C'est plutôt logique et crédible : quand on fugue à 16 ans, on n'a pas de ressources. Après, j'imagine que c'est également culturel : je peux imaginer ce que je ne connais pas, mais l'inconnu reste toujours inquiétant.

 

Cependant, j'ai bien aimé cette course poursuite à la recherche de cette sœur perdue et de sa vérité. J'ai trouvé intéressant la façon dont Jude et Jessica arrivent à remonter jusqu'à elle, même si je déplore que Jessica ait dû renoncer à une de ses valeurs pour le faire (encore un point malaisant !).

J'ai vraiment apprécié partir à la rencontre de Mandy - la maman. J'ai pleinement apprécié ses interrogations que j'ai trouvé très crédibles. La place dans laquelle est s'est retrouvée n'était clairement pas facile et je ne vois pas comment cela aurait pu bien se terminer. Au vu des doutes distillés et en l'absence de dialogue, il était impossible d'avoir une relation saine avec Zoé ou Scott. Pour le coup, je suis très heureuse pour Mandy que la fin ait des airs d'Happy End ;)

 

Autant, j'ai beaucoup apprécié Mandy et sa franchise, autant ses enfants m'ont mise assez mal à l'aise. Zoé et Jude ont quelque chose de cassé en eux et ont des comportements renfermés et somatisés. Du coup, je n'ai pas réussi à m'identifier à eux ce qui a assez pesé sur ma lecture. D'autant plus que Jude souffle le chaud et le froid et que cette instabilité à encore joué sur le malaise ressenti.

Comme beaucoup de lecteurs, j'ai apprécié la jovialité et l'assurance qui émane de Scott même si ses potentiels travers nous le font voir d'un œil méfiant. Bien que j'ai éprouvé de la sympathie pour lui, je ne pouvais m'empêcher de penser que le diable savait lui-aussi être très séduisant...

 

Malgré le fait que j'ai plusieurs livres d'elle dans ma bibliothèque, c'était la première fois que je lisais un roman de Nick ALEXANDER. Et j'ai plutôt passé un bon moment avec ce livre, notamment grace aux moments partagés avec Mandy. J'ai beaucoup apprécié le discours à deux voix : celle de Jude pour le présent, celle de Mandy pour le passé. Les deux se complètent et nous permettent de nous faire ressenti la disparition de Zoé sous plusieurs aspects. J'ai aimé son écriture fluide, la façon dont elle dévoile les ressentis de chacun et le mystère qu'elle fait durer jusqu'au bout. Je suis curieuse de sortir Quand on a que l'amour et Les Fjords de Santorin de ma PAL ;)

Une lecture différente et agréable.

  

 

[les +] Une histoire originale et crédible.
[les -] Des personnages un peu trop cabossé et trop d'inconnu pour me sentir parfaitement à l'aise.

 

 

Lu dans le cadre de :

     

Challenge Gourmand #12 - Cocktail

Challenge gourmand #14 : Pâtes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs