Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 05:00

 

 

 

 

 

Ici et maintenant

Ann BRASHARES

Fleuve Noir - 2013

592 pages

 

 

 

 

Je m’appelle Raphaël, je viens de passer 14 ans de ma vie derrière les barreaux. Avec mon frère, William, et deux autres complices, nous avons dérobé 30 millions d’euros de bijoux. Ç’aurait dû être le coup du siècle, ce fut un bain de sang. Deux morts et un blessé grave. Le blessé, c’est mon frère. Alors, je dois chercher une planque sûre où Will pourra reprendre des forces.

« Je m’appelle Sandra. Je suis morte il y a longtemps dans une chambre sordide. Ou plutôt, quelque chose est né ce jour-là… »

Je croyais avoir trouvé le refuge idéal. Je viens de mettre les pieds en enfer.

« Quelque chose qui parle et qui marche à ma place. Et son sourire est le plus abominable qui soit… »

 

 

Après des années à essayer (sans rire !), la petite sœur a enfin réussi à emprunter ce livre à la bibliothèque. S’en est suivi un branlebas de combat pour qu’elle, maman et moi réussissions à le lire avant de devoir le rendre : mission réussi (avec une petite demande de prolongation en prime…) !

La petite sœur l’avait lu lors d’un week-end chez moi et m’avait dit qu’il y avait beaucoup, beaucoup de torture et que c’était assez insoutenable. Maman, qui lit très lentement, l’a lu en deux jours tant captivée par cette histoire que pour que cet enfer s’arrête rapidement. Autant dire que je m’attendais au pire… Et que pour le coup, j’ai été un peu déçue : j’ai lu (et vu) bien pire ! Peut-être un contre-effet de Games of Throne ? Faut croire que non : quand j’ai essayé de lire un ou deux passages à T. – qui regarde la série avec moi – j’ai été priée de me taire quand je lis des trucs dégueulasses. Du coup, j’en viendrais presque à accuser Frédéric Livyns et Sébastien Prudhomme-Asnar dont les histoires m’empêchent de dormir la nuit (sans rancune, messieurs !). ;)

J’ai vraiment été fascinée par cette histoire et par ses retournements de situations : tous les indices étaient là mais, pourtant, je n’ai rien vu venir ! Au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire, on voit les pièces s’imbriquer les unes dans les autres pour créer un puzzle digne de votre pire cauchemar. Cette histoire est vraiment très sombre et assez vicieuse : il est assez difficile de deviner qui manipule réellement qui jusqu’au bout du roman. C’est le genre de roman qui met mal à l’aise et que l’on évite de lire seul le soir, qui tient éveillé une partie de la nuit aussi par les images répugnantes qu’il nous impose. Bref, ce n’est pas un roman à mettre entre toutes les mains, mais si vous vous sentez capables de le lire, n’hésitez pas !

La fin m’a beaucoup plu. Je me demandais vraiment comment l’auteure allait pouvoir s’en sortir. D’elle, j’ai lu deux bouquins : un qui se finissait bien et l’autre vraiment très très mal… Du coup, je craignais assez pour la vie de mes petits chouchous. Le grand final est donc dans le même style que le reste du roman : de l’espoir désespéré (si, si ! Je suis sûre que vous voyez ce que je veux dire !), du sang et des rebondissements ! Bref, je suis de nouveau conquise.

 

Raphaël m’a bien plu. Il est énigmatique et on ne sait pas vraiment ce qu’on est sensé penser de lui : méchant ? gentil ? Notre cœur balance entre les deux… J’ai beaucoup aimé le découvrir, ainsi que William, à travers les souvenirs de leur enfance, ce qui nous permet de les voir sous un jour plus doux et de comprendre comment ils en sont arrivés là. William, son frère, est vraiment très touchant et l’on se demande vraiment comment il a pu être entraîné dans cette histoire : visiblement ce n’est vraiment pas son genre. Christel et Fred sont plus dérangeants comme personnages : plus instables peut-être mais surtout plus sombres… Il est difficile de s’attacher réellement à eux, même si, en tournant les pages, on en viendrait à vouloir les protéger. Enfin, surtout la jeune femme.

Jessica est vraiment la bonne découverte de ce roman : ma chouchoute parmi les chouchous. Je suis vraiment admirative de son caractère et de sa détermination à toute épreuve. Elle est vraiment touchante mais pour autant, on voit très bien qu’elle peut mener sa barque toute seule. Son amitié avec Aurélie m’a également plu : toutes les deux sont vraiment comme des sœurs et ont réussi à le rester même dans les moments les plus difficiles.

Sandra et son mari sont vraiment des personnages qui mettent mal à l’aise, qui ont du mal à nous mettre en confiance. On sent tout de suite que derrière ce recul, il y a de sales secrets de famille…

 

Encore une fois, ce fut un plaisir de retrouver l’écriture dérangeante de Karine Giebel. La dame mérite amplement son titre de reine du thriller avec ce roman ! J’aime beaucoup la fascination morbide qui se découle de ce qu’on lit et qui nous empêche d’arrêter de lire alors que ce qu’on lit, justement, nous dérange. Elle sait vraiment nous mettre face à nos peurs les plus profondes et ça marche.

A découvrir !

 

 

[les +] Du suspense, des peurs, des rebondissements.

[les -] Âmes sensibles s’abstenir.

 

 

Lu dans le cadre de :

On n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
 
 
Du même auteur :
 Juste une ombre Les morsures de l'ombre   Satan était un ange

Partager cet article

commentaires

ananas-fait-sa-salade 30/09/2016 13:49

En fait, même pas besoin de prolongation, je me suis trompée dans les dates, je ne devais le rendre que cette semaine...
Je tiens à rétablir la vérité : j'ai dit que les tortures au petit dej se n'était pas ma tasse de thé et que ça me retournait un peu l'estomac !
C'est étonnant que tu n'ai pas vu le coup venir, moi j'ai trouvé ça évident et dès le début !
Par contre, je te rejoins pour les personnages !

Luna 30/10/2016 11:52

Tu as vraiment dit ça ? Je ne suis pas certaine que tu avais précisé le cadre spatio-temporel lors de cette conversation... ;)

feflie 30/09/2016 12:29

Aah, mais j'ai trop envie de le lire maintenant ! En octobre, pourquoi pas ?

lectures-d-une-vie 30/09/2016 12:01

Je suis âme sensible mais je m'en fou je le veux quand même!!! Au pire tant pis je dormirais accrochée à mon chéri comme si on allait me kidnapper pendant deux semaines x)) Mais franchement il a l'air top, je l'ajoute d'office à ma WL ;) Merci pour la découverte ^^

Luna 30/10/2016 11:53

Je t'en prie ! (et je suis prête à parier que ton chéri va apprécier ces moments de tendresse incongrus ;) ! )

Alex-Mot-à-Mots 29/09/2016 14:45

Une lecture glaçante. Quelle fin !

Riz-Deux-ZzZ 29/09/2016 11:17

Quasiment à la hauteur de Meurtres pour rédemption... et comme d'habitude, j'ai complètement accroché aux personnages en sachant pertinemment que j'allais chialer à la fin... Karine est une sadique !

(Sinon, tu as oublié de changer le titre et le nom de l'auteur à côté de la couverture) ;)

Luna 30/10/2016 11:54

Merci pour ton PS ;)
Je ne connais pas "Meurtre pour rédemption", du coup, je le note !

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs