Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 05:00

N'OUBLIE JAMAIS

Nick CASSAVETES - 2004 - 

Atteinte de la maladie d'Alzheimer, Allie vit en maison de retraite. Chaque jour, Noah lui lit le même livre. Il s'agit du carnet où Allie a consigné sa propre histoire, lorsqu'elle a ppris sa maladie. Pour ne pas oublier ses sentiments, elle a écrit, et Noah, inlassablement, lui relit ses propres mots. A travers eux, on la découvre dans les années trente, éperdument amoureuse d'un jeune homme, Noah, que sa mère fera tout pour éloigner d'elle, sa situation n'étant pas jugée assez bonne. Après des années de séparation, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Allie s'apprête à épouser un avocat. Lorsque, par le journal, elle apprend le retour de Noah, l'envie lui prend de le revoir. Echappant à une envie de convenance, les deux jeunes gens se retrouvent et découvrent que leur amour est resté intact. Ils passeront le reste de leur vie ensemble, jusqu'à ce que la mémoire les sépare.

 

Je viens enfin de comprendre pourquoi toutes les filles étaient amoureuses de Ryan Gosling : difficile de résister à son charme devant un film comme N'oublie jamais. J'ai aimé la puissance des sentiments que l'on y trouve et ce désespoir totalement mêlé à l'espoir que les choses changent : ce sont des sentiments puissants, qui font mal et qui m'ont fait lâcher une petite larmichette... C'est beau, troublant et certains passages de la maison de retraite sont réellement douloureux. La fin est très belle, je n'en aurai pas souhaiter de meilleure pour Noah et Allie dont l'amour n'a visiblement pas de limite.

 

 

REMERBER ME

Allen COULTER - 2010 

 
Tyler est un jeune New-yorkais de 22 ans en rébellion contre sa famille et la société suite à un drame familial. Après une altercation avec un policier, il décide de se venger en séduisant la fille de celui-ci. Mais Ally se révèle être une jeune fille fragile et imprévisible dont il va tomber fou amoureux. ce qui ne devait être qu'une plaisanterie cruelle se transforme vite en une histoire qui les marquera à jamais...
 
 

Ça faisait très longtemps que j'avais envie de voir ce film : j'aime beaucoup Emilie de Ravin depuis que je l'ai découvert dans Lost. Bon, je dois dire aussi que je l'ai vu en VO sans sous-titre et que, du coup, l'histoire à quelques zones d'ombre pour moi... Outre l'histoire d'amour prévisible, j'ai beaucoup aimé la relation entre Tyler et sa petite soeur et notamment la protection qu'il a envers elle. La fin est bluffante, je me demandais pourquoi ce film s'appelait ainsi et ce n'est vraiment qu'à la toute fin que j'ai compris : celle-ci est vraiment terrible. Dès que l'on voit la date écrite sur le tableau noir de la classe de Caroline, on comprend tout et c'est juste terrible : on sait ce qu'il se passe et l'on a pas besoin des images pour se sentir mal.

 

 

CHANTONS SOUS LA PLUIE

Stanley DONEN & Gene KELLY - 1952 

 
En 1927, Don Lockwood, star du cinéma muet, a pour partenaire Lina Lamont, acrice à la voix de crécelle. Celle-ci est persuadée que la relation amoureuse qui les unit à l'écran les unit aussi dans la vie. Ils sont engagés tous deux par les studios Monumental Pictures.
 
 
 
 

Je ne regarde que très rarement des vieux films, autant j'aime beaucoup l'univers d'Hichcock, autant les musicals de l'âge d'or Hollywoodien ne me tentent pas du tout. Autant dire tout de suite que j'étais persuadée que j'allais m'ennuyer en regardant Chantons sous la pluie mais c'est tout le contraire ! Ce film est vraiment amusant et, même si je ne suis pas fan des chansons, j'ai eu plaisir à découvrir ces mélodies que l'on connait tous dans leur cadre officiel... Le personnage de Lina m'a beaucoup fait rire et je serais curieuse de découvrir ces acteurs dans un autre de leurs films !

 

 

AUTANT EN EMPORTE LE VENT

Victor FLEMING - 1939 

Géorgie, 185=61. Scarlett O'Hara est une jeune fille de la haute société sudiste dont la famille possède une grande plantation de coton appelée Tara. Courtisée par tous les bons partis du pays, Scarlett O'Hara n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes. Mais celui-ci est promis à sa cousine, la vertueuse Melanie Hamilton. Scarlett cherche à tout prix à le séduire mais à la réception des Douze Chênes, c'est du cynique Rhett Butler qu'elle retient l'attention. Pendant ce temps, la guerre de Sécession éclate, Ashley avance son mariage avec Melanie, et Scarlett pour le rendre jaloux, épouse Charles Hamilton, le frère de Melanie.
 

Quoi ?? Mais je ne me souvenais plus que ça se terminait comme ça ! Je gardais un excellent souvenir du livre de Margaret Mitchell qui m'avait tenu en halaine plusieurs années (3 exactement à un rythme d'un tome par an). Scarlett O'Hara n'est vraiment pas une jeune femme qui laisse indifférente avec son caractère de feu et son égoïsme à toutes épreuves... et pourtant, elle aime, elle aime comme on peut difficilement aimer quelqu'un avec passion et à en perdre la raison. Le film est beau mais très long : j'ai beau l'avoir adoré, j'ai cru ne jamais arriver au bout ! Cela dit, c'est plus que certain qu'il est à voir. "La plus belle histoire d'amour du cinéma", pour le coup, c'est vrai.

 

 

LEGENDES D'AUTOMNE

Edward ZWICK - 1994 - 

 
 
 
Dans le montana, au début du 20e siècle, alors que le premier grand conflt mondial couve, le destin mouvementé de trois frères et de leur père.
 
 

 

Pour le coup, je trouve que c'est davantage le côté drame de l'histoire qui en ressort par rapport à la romance. Ce film m'a beaucoup plu, je l'ai trouvé très beau et très émouvant, particulièrement les scènes avec le père lors de ses retrouvailles avec ses fils. Le film est long (plus de 2h) mais je ne les ai pas sentie passées du coup : c'est rythmé, riche en rebondissement et l'histoire est loin d'être superficielle. La fin est réellement terrible - d'où le fait que j'évoquais un drame familial - mais l'épilogue rétabli l'équation.

 

 

 

RAISON ET SENTIMENTS

Ang LEE - 1995 

Au siècle dernier en Angleterre, à la suite du décès de leur père, les soeurs Dashwood et leur mère sont contraintes de réduire drastiquement leur train de vie et de quitter leur propriété pour s'exiler à la campagne. L'aînée, Elinor, renonce à un amour qui semble pourtant partagé, tandis que sa cadette, Marianne, s'amourache du séduisant Willoughby. Si la première cache ses peines de coeur, la seconde vit bruyamment son bonheur. Jusqu'au jour où Willoughby disparaît.
 
 

Je n'aime pas spécialement les histoires de Jane Austen et notamment celui-ci, du coup, je n'avais pas particulièrement hâte de le regarder (challenge sériebox romance 2016et, effectivement, il ne m'a pas vraiment plu. L'histoire est sympa, mignonne, mais les personnages me posent problème dans cette histoire : ils sont "too much" et pour le coup, j'ai trouvé les acteurs particulièrement raides... Ça manque de naturel et ça donne un petit côté étrange à cette histoire.

 

 

 

 

AUTANT EN EMPORTE LE VENT

Victor FLEMING - 1939

Géorgie, 18561. Scarlett O'Hara est une jeune fille de la haute société sudiste dont la famille possède une grande plantation de coton appelée Tara. Courtisée par tous les bons partis du pays, Scarlett O'Hara n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes. Mais celui-ci est promis à sa cousine, la vertueuse Melanie Hamilton. Scarlett cherche à tout prix à le séduire mais à la réception des Douze Chênes, c'est du cynique Rhett Butler qu'elle retient l'attention. Pendant ce temps, la guerre de Sécession éclate, Ashley avance son mariage avec Melanie, et Scarlett pour le rendre jaloux, épouse Charles Hamilton, le frère de Melanie.
 
 
 

Quoi ?? Mais je ne me souvenais plus que ça se terminait comme ça ! Je gardais un excellent souvenir du livre de Margaret Mitchell qui m'avait tenu en halaine plusieurs années (3 exactement à un rythme d'un tome par an). Scarlett O'Hara n'est vraiment pas une jeune femme qui laisse indifférente avec son caractère de feu et son égoïsme à toutes épreuves... et pourtant, elle aime, elle aime comme on peut difficilement aimer quelqu'un avec passion et à en perdre la raison. Le film est beau mais très long : j'ai beau l'avoir adoré, j'ai cru ne jamais arriver au bout ! Cela dit, c'est plus que certain qu'il est à voir. "La plus belle histoire d'amour du cinéma", pour le coup, c'est vrai.

 

 

 

AUTANT EN EMPORTE LE VENT

Victor FLEMING - 1939

Géorgie, 18561. Scarlett O'Hara est une jeune fille de la haute société sudiste dont la famille possède une grande plantation de coton appelée Tara. Courtisée par tous les bons partis du pays, Scarlett O'Hara n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes. Mais celui-ci est promis à sa cousine, la vertueuse Melanie Hamilton. Scarlett cherche à tout prix à le séduire mais à la réception des Douze Chênes, c'est du cynique Rhett Butler qu'elle retient l'attention. Pendant ce temps, la guerre de Sécession éclate, Ashley avance son mariage avec Melanie, et Scarlett pour le rendre jaloux, épouse Charles Hamilton, le frère de Melanie.
 
 
 

Quoi ?? Mais je ne me souvenais plus que ça se terminait comme ça ! Je gardais un excellent souvenir du livre de Margaret Mitchell qui m'avait tenu en halaine plusieurs années (3 exactement à un rythme d'un tome par an). Scarlett O'Hara n'est vraiment pas une jeune femme qui laisse indifférente avec son caractère de feu et son égoïsme à toutes épreuves... et pourtant, elle aime, elle aime comme on peut difficilement aimer quelqu'un avec passion et à en perdre la raison. Le film est beau mais très long : j'ai beau l'avoir adoré, j'ai cru ne jamais arriver au bout ! Cela dit, c'est plus que certain qu'il est à voir. "La plus belle histoire d'amour du cinéma", pour le coup, c'est vrai.

 

AUTANT EN EMPORTE LE VENT

Victor FLEMING - 1939

Géorgie, 185=61. Scarlett O'Hara est une jeune fille de la haute société sudiste dont la famille possède une grande plantation de coton appelée Tara. Courtisée par tous les bons partis du pays, Scarlett O'Hara n'a d'yeux que pour Ashley Wilkes. Mais celui-ci est promis à sa cousine, la vertueuse Melanie Hamilton. Scarlett cherche à tout prix à le séduire mais à la réception des Douze Chênes, c'est du cynique Rhett Butler qu'elle retient l'attention. Pendant ce temps, la guerre de Sécession éclate, Ashley avance son mariage avec Melanie, et Scarlett pour le rendre jaloux, épouse Charles Hamilton, le frère de Melanie.
 
 
 

Quoi ?? Mais je ne me souvenais plus que ça se terminait comme ça ! Je gardais un excellent souvenir du livre de Margaret Mitchell qui m'avait tenu en halaine plusieurs années (3 exactement à un rythme d'un tome par an). Scarlett O'Hara n'est vraiment pas une jeune femme qui laisse indifférente avec son caractère de feu et son égoïsme à toutes épreuves... et pourtant, elle aime, elle aime comme on peut difficilement aimer quelqu'un avec passion et à en perdre la raison. Le film est beau mais très long : j'ai beau l'avoir adoré, j'ai cru ne jamais arriver au bout ! Cela dit, c'est plus que certain qu'il est à voir. "La plus belle histoire d'amour du cinéma", pour le coup, c'est vrai.

 

 

 

Partager cet article

commentaires

tinalakiller 13/06/2016 19:30

Je trouve N'oublie jamais parfois très (trop ?) mélo mais je le trouve tout de même très émouvant !
Autant en emporte le vent est par contre pour moi un véritable chef-d'oeuvre. Il a beau durer plusieurs heures, je trouve qu'il passe vite et qu'il est très puissant.

Luna 31/08/2016 12:10

J'avais adoré les romans d'Autant en emporte le vent, du coup, j'étais très curieuse de voir le film mais aussi un peu inquiète... Au final, quelle belle surprise !
C'est vrai que N'oublie jamais pourrait faire un peu nunuche, mais pour le coup, je l'ai trouvé parfait ! ;)

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs