Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 05:00

 

 

 

 

Le roman le plus nul du monde

Stéphane HESKA

Seconde Chance - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Lorsque Cinderella Playbook, jeune et naïve étudiante en sociologie nucléaire, interviewe le charismatique et richissime Robert Brocode, elle est loins de s'imaginer que cette première rencontre maladroite l'emmènera à la découverte de son moi profond, dans des jeux érotiques toujours plus inten...

 

Non, en fait, c'est l'histoire de Passe-Nulle-Part, un nain-nimateur de supermarché fauché qui découvre un paquet de Chocapic tridimensionnel aux étranges pouvoirs.
Tout ceci va tout de même l'emmener très loin, non pas dans une chambre rouge où un milliardaire pervers lui introduira des objets dans le rectum (quoique), mais dans une quête totalement folle où se jouera le sort du monde livre dace aux puissances du mal.

Il y aura aussi des nazis, un pirate, une rivière de bonbons, des dinosaures, une DeLorean, des explosions, des Stormtroopers, des trahisons, des Elfes, des câlins, des Schtroumphs, des courses-poursuites, des parties de balle aux prisonniers et surtout... Chuck Norris.

 

Un chef-d'oeuvre salué par la critique et le public. Sélection officielle du prix Goncourt, Renaudot, Femina ainsi que du prix Nobel de littérature (dans une autre dimension, mais ça compte quand même).

 

 

Un grand merci aux éditions Seconde Chance pour l'envoi de ce roman vraiment pas comme les autres.

 

Quand Isabelle des éditions Seconde Chance m'a proposé de découvrir le tout dernier né de Stéphane Heska, j'ai sauté sur l'occasion. Il a l'art de nous emmener sur des chemins escarpés, loin de notre zone de confort et de nos habitudes littéraires douillettes. Ses livres sont des OVNIs dont on ne saurait réellement dire si on a aimé ou non notre lecture si ce n'est pouvoir confirmer qu'elle ne nous a pas laissé indifférent ! J'aime cet état d'esprit et la grande aventurière littéraire (ah, ah !) que je suis ne pouvait décidemment pas passer à côté.

 

Comme d'habitude, ça n'a pas raté : je ne sais pas trop quoi penser du Roman le plus nul du monde. Certains passages sont vraiment à mourir de rires et les situations sont toutes plus loufoques les unes que les autres. J'ai aimé les références (parfois à deux balles) et les commentaires entre parenthèses assez cyniques. C'est vraiment l'un des livres qui m'a le plus fait rire depuis le début de l'année !

Les lecteurs seront sans aucun doute conquis par cet univers à la Naheulbeuk et à l'humour qui va avec : c'est sans prise de tête, ça ne vole pas toujours très haut et ça prend parfois des air de private joke. En soi, soit on adhère soit c'est totalement fichu. Personnellement, j'ai bien aimé car j'ai trouvé le ton bien dosé. En fait, certains passages sont mêmes assez consternants : je ne dis pas ça méchamment, c'est même plutôt un compliment ! On se demande où l'auteur va chercher ses idées qui vont toujours de plus en plus loin dans la bêtise et, en fait, c'est vraiment drôle.

Par contre, j'ai été gênée par la façon dont les nazis sont abordés. Ça reste un sujet sensible pour moi et encore plus maintenant que je vis en Allemagne où la blessure est encore bien ouverte. Du coup, ces passages ne m'ont pas du tout fait rire mais c'est là vraiment mon seul bémol. Surtout que l'idée de faire de son chat un personnage principal est plutôt amusante... mais ça m'aurait davantage fait rire avec Napoléon.

 

Encore une fois, j'ai apprécié l'écriture de Stéphane Heska que je ne saurai décrire si ce n'est qu'elle prend assez à rebrousse poil nos habitudes littéraires. Il écrit bien, c'est agréable, fluide... mais ça va totalement à l'encontre de ce que je lis habituellement. Son livre Le roman le plus nul du monde m'a emmené dans un univers que je ne maîtrise pas ce qui reste assez perturbant. Du coup, en soi, je trouve que le titre est particulièrement bien choisi (même si il ne se révèle pas prophétique et encore heureux !).

Un livre vraiment pas comme les autres !

 

 

[les +] Surprenant, loufoque, imprévisible.

[les -] La façon dont est abordée la question des nazis.

 

 

Lu dans le cadre :

Le roman le plus nul du monde, Stéphane HESKAColocs (et plus), Emily BLAINE
 
 
Du même auteur :
 Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir  On ne peut pas lutter contre le système  Un monde idéal où c'est la fin

Partager cet article

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 22/04/2016 12:15

Le titre m'aurait fait plutôt reculé.

Luna 26/04/2016 18:58

Oui, c'est vrai que l'auteur est très second degré...

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs